Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 09:14

....Ou s'arrête le respect de la vie privée, celle qui conditionne cette liberté individuelle,  la liberté  du bonheur.
                                                  "pour vivre heureux, vivons caché"
pourquoi caché, comme si une remise en cause du bonheur ne pouvait être que si il n'était pas vu de tous.
...Et c'est bien là, que,  s'approprier  cette liberté de rendre publique sa vie "privée" pour un homme public n'est pas une évidence facile surtout dans certaines situations.

Libre est chaque individu et il en est  propriétaire de sa vie,  que de rendre publique des informations intimes, il a le choix de décider  avec qui il veut partager cette intimité .
Il est aisé  de montrer dans une image ce que l'on veut faire passer, souvent l'auteur des photos montre bien ce qu'il veut décrire et nous dévoiler.

Dans des écrits, le choix, la liberté de l'écrivain, est une prise de risque constant. Il en fait parfois les frais lorsque dans des descriptions  de situation, les mots doivent avoir une connotation d'"images" , ces  mots souvent pas neutres, percutants, afin que le lecteur puisse s'imprégner des images des mots.
Il semble qu'une exposition de la vie privée faite contre la volonté d'un individu est une atteinte à si vie, le respect de l'intime conditionne justement son bonheur.
En ce qui concerne une exposition de la vie privée et même intime, très intime  faite par l'individu lui même reste pour lui aussi une jubilation de faire partager "son bonheur", et quand on l'ecrit dans un livre, ce sont des millions de personnes qui partagent ce bonheur . C'est à ce moment que la vie intime rendue publique par son auteur est contreversée.

"Pourquoi rendre public des émotions sexuelles"

Personnellement  j'ai un peu de mal à comprendre, et si une observation me demandait d'être faite, je pense,
que ces personnes ont réussi leur vie  affective, sexuelle,  tardivement, l'age leur donne  du pouvoir d'être enfin ce qu'ils ont toujours voulu montrer d'eux mêmes; et ne s'en cachent plus, aussi faire partager son bonheur.....pourquoi pas....je n'adhère pas.....
Et  lorsque son bonheur se décrit dans une "débauche sexuelle", ce sont toutes conventions morales, sociales qui sont bouleversées  de rendre public cette vie là,  je n'adhère toujours pas.

Nous avons tous des travers de vie sexuelle, je n'en suis pas exclue, mais les étaler sur la voie  publique  ..NON  ...
heureusement et ce sont ces travers qui pimentent la vie. La création, la nouveauté dans le sexe bien sur, il le faut sans hésitation..  l'âge le "grand age" nous apprend la modération du langage du   sexe.. bien que parfois....
Alors prise de risque, inconscience, naïveté, provocateur,  oui sans doute...


On n'aprrend pas à devenir écrivain , on l'est
Le talent ne s'apprend on l'a en soi
Savoir gérer l'intrigue principale et y mettre des rebondissements c'est aussi le talent


Patricia

Partager cet article
Repost0

commentaires